Archive, Général

La ministre Bibeau annonce le lancement de la consultation sur l’examen de la Loi sur les grains du Canada

Le 12 janvier, l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, a annoncé aujourd’hui le lancement de la consultation sur l’examen de la Loi sur les grains du Canada (LGC).

La consultation permettra au gouvernement fédéral de connaître les points de vue du secteur des grains sur la façon de réformer la Loi sur les grains du Canada. La consultation sur l’examen de la LGC aura lieu en ligne jusqu’au 30 avril 2021.

Le gouvernement veut recueillir les idées des intervenants du secteur des grains en vue de mettre à jour cette loi qui demeure essentiellement inchangée depuis près d’un demi-siècle.

Les opinions et les suggestions des intervenants du secteur des grains seront analysées afin de déterminer quelles modifications il faudrait peut-être apporter à la LGC pour aider à maintenir la compétitivité du Canada sur le marché mondial moderne des grains.

L’examen ira de pair avec les travaux actuels du gouvernement liés à la Feuille de route pour l’examen réglementaire dans le secteur de l’agroalimentaire et de l’aquaculture et à la Table sectorielle de stratégies économiques pour l’agroalimentaire.

Les faits en bref

  • La Loi sur les grains du Canada est le cadre législatif et réglementaire pour l’assurance de la qualité des grains au Canada. La LGC établit les objectifs et les fonctions de la Commission canadienne des grains, qui est chargée de réglementer la qualité et la manutention des grains au Canada pour assurer la fiabilité des produits destinés aux marchés intérieurs et d’exportation.
  • Aux termes de la Loi sur les grains du Canada, la Commission canadienne des grains a la responsabilité d’établir et de tenir à jour le système canadien de classement des grains. En outre, la Commission offre diverses mesures de protection aux producteurs de grains.
  • Les activités de la Commission canadienne des grains couvrent trois grands domaines :
    • le programme d’assurance de la qualité des grains (y compris l’établissement des normes de classement des grains, l’inspection, le pesage et la certification des grains ainsi que la vérification, l’analyse et la surveillance de la salubrité des grains);
    • le programme de recherche sur la qualité des grains (y compris l’évaluation et l’élaboration de procédures et de technologies de classement des grains, l’évaluation de la qualité des récoltes et des propriétés pour les utilisations finales des grains, la mise au point de nouvelles utilisations pour les grains et l’évaluation de nouvelles variétés);
    • le programme de protection des producteurs de grains (y compris la garantie des paiements, l’attribution des wagons disponibles aux producteurs et le règlement des différends en matière de classement).

 

  • La production canadienne de grains a augmenté considérablement au cours de la dernière décennie. Elle s’est chiffrée à 93 millions de tonnes métriques en 2020, comparativement à 69 millions de tonnes métriques en 2010.
  • Les livraisons de grains canadiens aux établissements agréés ont totalisé 62 millions de tonnes métriques en 2019-2020, comparativement à 40 millions de tonnes métriques en 2009-2010.
  • Les exportations de grains des exploitants de silos agréés par la Commission canadienne des grains ont totalisé 44,3 millions de tonnes métriques au cours de la campagne agricole 2019-2020, comparativement à 30,8 millions de tonnes métriques au cours de la campagne agricole 2009-2010.

Autres articles intéressants

17 mai 2022
Général

Activités de l’AQINAC accréditées en formation continue professionnelle

Chaque année, l’AQINAC soumet des demandes d’accréditation auprès d’associations et ordres professionnels afin de faire reconnaître ses activités de conférences

22 juin 2022
Général

Un nouveau président pour l’association

Le jeudi 16 juin, lors de la Soirée du président de notre congrès annuel, M. Christian Breton a annoncé qu’après

10 mai 2022
Général

Des membres de l’AQINAC s’illustrent au palmarès 2022 des sociétés les mieux gérées

À l’occasion de la publication des lauréats du programme des sociétés les mieux gérées au Canada le 10 mai 2022,

3 juin 2022
Général

L’ANCQ devient l’Association des commerçants de grains du Québec (ACGQ)

Le 26 mai dernier, les membres de l’Association des négociants en céréales du Québec – ANCQ (association partenaire de l’AQINAC,

22 juin 2022
Général

Rapport annuel AQINAC 2021-2022

Il nous fait plaisir de vous partager le rapport annuel 2021-2022, document qui vous donnera une bonne vue d’ensemble sur

12 mai 2022
Archive, Général

Le Rendez-vous avicole AQINAC

Pour plus d’informations, visitez le site du Rendez-vous avicole AQINAC

4 mai 2022
Général, Politique

Consultation publique | Régime d’autorisation environnementale

Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a annoncé le début d’une consultation publique

4 avril 2022
Général

Plan d’action pour les employeurs et la main-d’œuvre du Programme des travailleurs étrangers temporaires

Le 4 avril, la ministre de l’Emploi, du Développement de la main-d’œuvre et de l’Inclusion des personnes en situation de

20 septembre 2022
Général, Secteur avicole

Influenza aviaire | Conférence de Dr Jean-Pierre Vaillancourt

Dans le contexte où des cas d’influenza aviaire sont toujours actifs au pays et avec les oiseaux migrateurs qui amorceront

5 avril 2022
Archive, Général

Le Porc Show

11 août 2022
Général

Environnement | Perspectives régionales 2020-2022

Dirigé par Ressources naturelles Canada, le rapport sur les perspectives régionales, dont le chapitre sur le Québec a été publié

6 avril 2022
Général, Ressources humaines

SST- Début du régime intérimaire des mécanismes de prévention et de participation

La date du 6 avril marque le début du régime intérimaire des mécanismes de prévention et de participation et donc

28 avril 2022
Général, Ressources humaines

Gestion de la violence conjugale sur le milieu de travail

Les entreprises sous juridiction provinciale et fédérale ont maintenant des obligations afin de protéger les employés en matière de violence