Secteur porcin

Peste porcine africaine | Investissement de 45,3 M$

Le 26 août, la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Marie-Claude Bibeau, a annoncé un investissement pouvant aller jusqu’à 45,3 millions de dollars pour renforcer les efforts de prévention face à la possible entrée de la peste porcine africaine (PPA) au Canada et pour se préparer à une éventuelle éclosion.

  • Jusqu’à 23,4 M$ sur deux ans pour soutenir les efforts de prévention et d’atténuation de l’industrie porcine. Ces fonds soutiendront des priorités-clés telles que les évaluations de biosécurité, la coordination de la gestion des porcs sauvages, la modernisation des abattoirs, les analyses sectorielles et les projets de recherche. Le programme sera lancé dès que possible.
  • Jusqu’à 19,8 M$ à l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) pour soutenir la capacité des laboratoires à établir des ententes de zonage avec des partenaires commerciaux et aider la communauté internationale à mettre au point un vaccin sécuritaire et efficace contre la PPA.
  • Jusqu’à 2,1 M$ accordés au renforcement des contrôles frontaliers pour prévenir la possibilité d’éclosions.

Il n’y a jamais eu de cas de PPA au Canada, mais la maladie continue de se propager dans plusieurs régions du monde. Un seul cas au Canada causerait la fermeture immédiate des frontières aux exportations de porc canadien, ce qui représente 70 % de la production porcine canadienne.


Autres articles intéressants

Aucun contenu trouvé