Secteur ruminants

La demande du Canada pour le statut de risque négligeable de l’ESB franchit une étape importante

Le 12 mars dernier, l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, a annoncé que le Canada est sur le point d’être reconnu par l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) comme un pays à risque négligeable d’encéphalopathie spongiforme bovine (ESB).

Le passage du statut de risque maîtrisé à celui de risque négligeable d’ESB permettrait d’obtenir et de négocier l’accès du bœuf et des produits du bœuf canadiens aux marchés commerciaux qui exigent que les produits proviennent de pays présentant un risque négligeable d’ESB.

Le gouvernement du Canada a travaillé en étroite collaboration avec les provinces et l’industrie pour présenter une demande solide fondée sur des données. La diligence de l’approche du Canada se reflète dans cette recommandation de procéder à un vote à la session générale de l’OIE.

Le Canada attend la décision finale de l’Assemblée mondiale des délégués de l’OIE, qui sera annoncée en mai 2021.


Autres articles intéressants

Aucun contenu trouvé