Général

Lancement du programme Solutions agricoles pour le climat de AAC

Solutions agricoles pour le climat (SAC) est un programme de 185 millions de dollars sur 10 ans qui permettra d’élaborer et de mettre en œuvre des pratiques agricoles pour lutter contre les changements climatiques. Grâce à des pratiques agricoles, comme l’établissement de brise-vent ou de cultures de couverture, les terres agricoles peuvent séquestrer et stocker le carbone, et ainsi réduire les émissions de gaz à effet de serre.

SAC est un programme qui s’inscrit dans le Fonds des solutions climatiques naturelles pour l’agriculture de plus de 4 milliards de dollars.

Contribution des agriculteurs à l’atteinte des cibles de réduction des émissions du Canada
Le secteur de l’agriculture, au moyen de SAC, appuie les objectifs du Plan climatique renforcé du Canada visant à rehausser les avantages naturels et climatiques en séquestrant le carbone de manière à réduire les émissions de gaz à effet de serre, à soutenir la résilience de la nature et à améliorer la qualité de vie des Canadiens. Le gouvernement du Canada a établi un objectif ambitieux clair : surpasser la cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 30 % par rapport au niveau de 2005 d’ici 2030 et devenir une économie carboneutre d’ici 2050.

Le programme SAC permettra de développer des centres régionaux de collaboration, connus sous le nom de laboratoires vivants, sur des installations agricoles. Dans chacun de ces centres régionaux, les agriculteurs et les groupes d’agriculteurs  seront au cœur du processus décisionnel, de l’innovation et des activités à la ferme. De plus, le programme SAC est axé sur le transfert des connaissances entre les agriculteurs afin qu’ils puissent mettre en œuvre des solutions adaptées à leur région et promouvoir la durabilité et la résilience environnementales dans le secteur agricole.

Les collaborateurs mettront en œuvre des projets qui contribueront aussi à produire des avantages environnementaux connexes, tels que :

Séquestration du carbone et réduction des gaz à effet de serre
Tout comme les forêts, les millions d’acres de terres agricoles du Canada peuvent capter et stocker du carbone et réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Le programme aidera à atteindre ou à dépasser la cible actuelle de réduction des gaz à effet de serre du Canada de 30 % (par rapport au niveau de 2005) d’ici 2030 et de zéro émission nette de gaz à effet de serre d’ici 2050.

Conservation d’un sol plus sain et plus résilient
Un sol riche et sain constitue le pilier de toutes les exploitations agricoles. Les cultures de couverture et les cultures intercalaires sont seulement deux des nombreuses options qui s’offrent aux agriculteurs pour améliorer la qualité du sol, capter et stocker plus de carbone, et réduire les effets négatifs sur l’environnement causés par l’érosion du sol.

Des façons de garder l’eau propre
Du sol aux cours d’eau, l’eau est essentielle à la santé des cultures et des populations. Les pratiques agricoles peuvent contribuer à préserver l’une des plus extraordinaires ressources de l’humanité et à garder l’eau propre pour les communautés.

Protection de la biodiversité pour des exploitations agricoles durables
La biodiversité désigne la variété des formes de vie sur la Terre, des petits organismes, aux humains, en passant par les végétaux et les animaux. La protection de la diversité des formes de vie sur les exploitations agricoles peut donner lieu à des champs plus sains et à l’atténuation des problèmes de ravageurs. Par ailleurs, un plus grand nombre d’espèces végétales signifie une meilleure variété de cultures et des revenus agricoles diversifiés.

Atténuation des effets des changements climatiques au profit de tous les Canadiens
Les exploitations agricoles durables sur le plan de l’environnement permettent de lutter contre les changements climatiques, de rapprocher les communautés rurales et urbaines, et de contribuer au bien-être de tous les Canadiens en offrant des aliments sains, de l’air pur et de l’eau propre.

Processus de demande
Les projets dans chaque province seront sélectionnés en fonction de leur potentiel de stockage du carbone ou de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Pour être admissibles au programme Solutions agricoles pour le climat, les demandeurs doivent former un vaste réseau de partenariats dans une province, notamment avec des organismes agricoles sans but lucratif, ainsi  qu’avec des groupes environnementaux et autochtones. Le financement non remboursable offert par le programme SAC sera octroyé en plusieurs phases à compter d’avril 2021.

Phase 1 : Demandes de subvention (1er avril au 15 juin 2021) – AAC accepte les propositions pouvant atteindre 100 000 $ des organisations admissibles afin de les aider à établir un réseau de participants, selon le modèle des laboratoires vivants, qui leur permettra d’élaborer et de présenter des propositions de projets détaillées dans le but d’obtenir un financement sous forme de contribution pour établir un projet SAC.

Phase 2 : Demandes de contribution (automne 2021) – La période d’acceptation des demandes de contribution et, s’il y a lieu, des demandes de soutien financier pouvant aller jusqu’à 10 millions de dollars par projet et, le cas échéant, à la recherche et au développement d’une équipe de scientifiques dirigée par AAC, devrait commencer dès l’automne 2021. On prévoit que les projets approuvés seront lancés au printemps 2022. Il n’est pas nécessaire d’avoir obtenu une subvention à la phase 1 pour présenter une demande de contribution à la phase 2 et avoir recours au soutien à la recherche et au développement d’AAC.

Une deuxième période d’acceptation des demandes de subvention et de contribution pour d’autres projets au titre de SAC est prévue pour le printemps 2022.

Pour plus d’information visitez le site Web de Agriculture et Agroalimentaire Canada.


Autres articles intéressants

Général

Le bioalimentaire économique du MAPAQ – Bilan de l’année 2020

Le MAPAQ a publié « Le bioalimentaire économique » document offrant un portrait de l’industrie bioalimentaire du Québec ainsi qu’un aperçu de

Général

Dépôt d’un projet de loi visant à réduire le fardeau administratif en alimentation

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. André Lamontagne, a présenté devant l’Assemblée nationale, le 10 juin

Général

Communiqué de presse – La filière avicole québécoise presse Exceldor et les syndiqués de reprendre l’abattage

Voici un communiqué de presse publié le jeudi 3 juin par les Éleveurs de volailles du Québec. La Fédération des producteurs

Général

Début des consultations pour le prochain cadre stratégique pour l’agriculture

L’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, a lancé le 3 juin le processus fédéral de consultation sur

Général

Élevage urbain de la poule pondeuse – Des outils à partager

Nous connaissons actuellement un très grand engouement pour l’agriculture urbaine. Plusieurs personnes souhaitent donc avoir des poules directement dans leur

Général

Deux événements majeurs à venir cet automne – Notez ces dates à votre agenda!

Plus d’information concernant ces deux événements incontournables à venir dans les prochaines semaines. Restez à l’affût!