Grandes cultures, Politique

Déploiement de la Rétribution des pratiques agroenvironnementales : une mesure phare du PAD

Le 8 février, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. André Lamontagne, a annoncé le déploiement de la Rétribution des pratiques agroenvironnementales, une mesure contenue dans le Plan d’agriculture durable (PAD) qui sera appuyée par une enveloppe de 14 millions de dollars par année jusqu’en 2025.

Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) a développé la Rétribution des pratiques agroenvironnementales et en a confié l’administration à La Financière agricole du Québec (FADQ). L’inscription se déroulera du 7 mars au 30 avril prochain et s’effectuera par l’intermédiaire d’un formulaire électronique facile à remplir pour le client et accessible dans son dossier en ligne de la FADQ. En s’inscrivant, les entreprises participantes s’engagent à appliquer au moins une pratique admissible au cours des trois prochaines années de culture. La somme totale versée pourra atteindre jusqu’à 50 000 $ par entreprise. Un premier versement pourra être fait dès l’inscription au printemps.

À propos de la Rétribution des pratiques agroenvironnementales

Dès leur inscription auprès de la FADQ, les entreprises recevront une avance correspondant à 40 % de l’aide financière potentielle pour la durée de leur participation, en fonction de leurs superficies. Cette avance est un incitatif à adopter rapidement de nouvelles pratiques agroenvironnementales.
Les pratiques admissibles dans le cadre de la Rétribution sont les cinq suivantes :

  • Diversification des cultures;
  • Protection des sols hors saison;
  • Réduction de l’usage des herbicides;
  • Utilisation de semences non traitées aux insecticides;
  • Aménagements favorables à la biodiversité.

À la fin de chacune des trois années de culture, chaque entreprise devra remplir une déclaration des superficies pour lesquelles elle a appliqué des pratiques admissibles.
Un versement supplémentaire d’aide financière pourra être versé annuellement aux entreprises ayant fait la démonstration de leur progression.

Plans d’action régionaux

Le ministre a également profité de l’occasion pour lancer les plans d’action régionaux du PAD. Ceux-ci s’appuient sur la mobilisation régionale des productrices et des producteurs agricoles, qui sont au cœur de l’occupation dynamique du territoire et du développement économique. Ils assureront une cohérence avec les actions ministérielles, notamment en ce qui a trait aux pratiques associées à la rétribution.

  • Ils seront mis à jour annuellement. Ils permettront d’entreprendre des initiatives adaptées aux particularités des territoires, en harmonie et en complémentarité avec la réalisation des engagements des regroupements de producteurs.
  • Tous ces plans d’action s’articulent autour des moyens ciblés dans le PAD, soit le transfert de connaissances, l’accompagnement, la sensibilisation, la formation et la reconnaissance.

Autres articles intéressants

4 mai 2022
Général, Politique

Consultation publique | Régime d’autorisation environnementale

Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a annoncé le début d’une consultation publique

23 février 2022
Grandes cultures, Politique

Octroi de fonds pouvant atteindre 182,7 millions de dollars pour réduire les émissions et améliorer la résilience aux changements climatiques

Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, a annoncé le 22 février l’octroi d’un financement pouvant atteindre 182 millions